.
.
21-03-20181 PÉDAGOGIES


30 Décembre
2017
Claude TRAN - André ANTIBI :
« Évaluer par contrat de confiance »

Journée d'étude du Groupe EPCC-DGESCO
Des  sujets  en écho au Colloque du 13 Novembre 2017
Riche en thèmes nouveaux, cette Journée d'Étude n'a pas été une redite des précédentes :
- EPS et EPCC,
- Enseignement Professionnel,
- Classes Prépas
- Exigence et bienveillance...
20 Février 2018
EPS et EPCC  --> 



«  Devoirs faits, dédoublement en CP,
conception de évaluation des acquis :
des m
esures pour instaurer la confiance ».

Colloque Antibi : JM Blanquer chez les pédagogues

« Jean-Michel Blanquer a notamment annoncé la création d'un Conseil scientifique sur l'évaluation en lien avec une plus forte présence des évaluations internationales au ministère. Il a laissé entendre que "de grands principes nationaux" sur l'évaluation pourraient être énoncés ».
14 Nov. 2017  84 114 174 J-M.Blanquer : « L'école de la confiance est l'école du décloisonnement » ... « C'est l'école du lien, de l'équipe pédagogique ».

« Évaluation des élèves :

Jean-Michel Blanquer

dans le camp des

pédagogues ? »
« Une heure et demie d’intervention sur "l’École de la confiance", durant laquelle Jean-Michel Blanquer a livré sa vision de ce que doit être l’évaluation - un "levier de progrès", a-t-il expliqué.
L’évaluation est bonne "si elle renforce l’estime de soi de l’élève".
De quoi surprendre ses soutiens les plus conservateurs ».
14 Nov. 2017
  L'article du Monde            La conférence          


Olivier Quinet, enseignant d’Histoire-Géographie dans un collège en Dordogne.
Classe inversée : Évaluer pour mieux apprendre
Porter un regard bienveillant sur les élèves, notamment grâce au contrat de confiance, tel que le préconise André Antibi. L’évaluation ne doit pas piéger l’élève puisqu’elle doit dire des choses sur lui. Donc l’évaluation-surprise, à quoi ça sert ? Il faut au contraire proposer des évaluations dont ils connaissent exactement les attendus : « On va faire ça. Vous serez évalués sur ça ».
« Les évaluations ne sont plus une source d’angoisse mais une source de réussite. Ils savent qu’ils peuvent la repasser, cela dédramatise donc la chose. ».

« La note en tant que telle ne pose pas de problème si l’évaluation est pensée de façon formative ».
05 Oct. 2017
Combiner classe inversée
et contrat de confiance.

.
François Stéphan

« Évaluation des étudiants :
sortir de la note sur 20 »   
« le pari d’un autre rapport à l’étudiant modifie certainement la position de l’enseignant dans
ses pratiques professionnelles ».

« La mise en place d’un
 contrat entre  l'étudiant et son  école , sur la base des objectifs de formation et des compétences à acquérir est certainement une idée à développer. Cette évaluation n’est plus l’"affaire" des seuls enseignants car elle invite l’étudiant à s’interroger sur le respect ou pas de ce "contrat"».

Une démarche qui vise à s'affranchir de la constante macabre. L'auteur préconise un contrat de confiance sur ce qui est attendu de l'étudiant en termes de compétences à acquérir.
30 Sept 2017
.

.
« La réputation des universitaires repose essentiellement sur leurs publications scientifiques. L'activité d'enseignement est bien moins considérée
(…)
..
les activités pédagogiques ne se réduisent évidemment pas uniquement aux qualités éventuelles d'acteur de théâtre du professeur. La production de documents pédagogiques écrits peut être évaluée bien plus facilement que la plupart des publications scientifiques accessibles à un nombre très restreint de lecteurs. De même pour les activités d'encadrement d'étudiants en difficulté, la mise en place d'équipes pédagogiques ».
.
« la vocation d'un universitaire devrait être de relever ce type de défi, de savoir intéresser nos étudiants, et de les faire progresser. Je suis persuadé que cela est possible, que l'Université en a les moyens. Encore faut-il, bien-sûr, vouloir relever ce type de défi ». (Contribution d'A.Antibi, Extraits)
12 Avr. 2017 Invité au Congrès de l'UNEF, André  Antibi y a été représenté en plénière eten Atelier par Thomas Bottin.
Évaluation des élèves : dépasser le schéma binaire "acquis­ pas acquis" et faire confiance aux équipes
« Le ministère soutient le MLCLM depuis plusieurs années. Nos préoccupations se croisent. Nous souhaitons placer la confiance au cœur de l'évaluation, la rendre plus juste et plus lisible. Pour cela, il est nécessaire de dépasser le schéma binaire "acquis-pas acquis", de ne plus se contenter de notes et de moyennes qui sont peu significatives.

Cette logique croise celle de l'EPCC. Nous souhaitons que les élèves et les parents comprennent ce que l'École attend d'eux. En expliquant les étapes et les attentes de toute évaluation, ils sont rassurés, pour permettre les progrès de tous ».
10 Fév 2017 Florence Robine, DGESCO




Plusieurs collègues ayant participé à ce Colloque ont une importante implication dans le MCLCM et dans le
groupe de travail EPCC-DGESCO : organisatrices, conférenciers, auteurs de communications.
Ci-dessous, deux textes et une vidéo
sur le CPE (Contrat Participatif d'Évaluation), une variante de l'EPCC.

15 Jan 2017

L'évaluation sans piège pour les élèves
fait son chemin Cliquer sur l'express ou Challenges
"Une évaluation
trop souvent
négative peut
ruiner chez
les élèves les
plus fragiles
tout désir
de progresser"
a relevé
Florence Robine.

02 Fév 2017


epcc
Une contribution d'André Antibi

Le contrat de confiance et les « pédagos »



Actuellement en France, on a parfois tendance à montrer du doigt certains chercheurs en didactique ou en sciences de l’éducation, et à les traiter de «
pédagos ».
.
J’en fais souvent partie ; et j’en suis fier, car effectivement j’attache une très grande importance à la pédagogie.



24 Nov 2016
Groupe EPCC-DGESCO
18 Nov 2016
La  Journée d'Étude  a réuni des participants d'une série d'académies et de l'étranger (Luxembourg).




.
Ordre du jour

24 Nov 2016

« L'EPCC, par la ritualisation inhérente à son application, favorise la cognition ».


(*) ancien doyen de l’Inspection générale
de mathématiques
André Antibi : Le bac et la constante macabre
Jacques Moisan(*) : « Il est normal qu’un élève qui a travaillé réussisse », « une évaluation n’est pas faite pour piéger ».
André Antibi : Les questions à résoudre sont classiques, analogues à des questions traitées en classe ce qui permet à des élèves travailleurs d’obtenir des résultats convenables.
« Il est fréquent d’entendre dire : « le bac, ça ne veut plus rien dire », ou  « le bac, tout le monde l’a », ou encore « on fait cadeau du bac ». Une première réponse à ce type de réflexions, basée sur des faits indiscutables : ce n’est pas vrai, il y a de nombreux élèves qui ne sont pas reçus à cet examen, de l’ordre de 10 à 20% selon les séries (...) ».
06 Juil.
2016



« Dix expériences

 innovantes pour

 changer l’école
»
« La méthode Antibi, évaluer sans décourager
Expliquer précisément aux élèves les notions, exercices et compétences qu’ils devront mobiliser lors du contrôle : c’est le principe de l’évaluation par contrat de confiance développée par André Antibi, chercheur en didactique ».
05 Sept 2016
L'article


Groupe EPCC-DGESCO
25 Mars 2016
La  Journée d'Étude  a réuni des participants de plusieurs académies et de l'étranger pour d'intéressants échanges
25 Mars 2016
Pour en savoir plus

p. 41-47 : un article sur l'EPCC
14 Mars 2016


Une variante de l'EPCC sur une plateforme numérique
"Sur WIMS les exercices en situation d’évaluation  sont fidèles à ceux vus en phase d’apprentissage.
Comme l’EPCC usuel, cela permet de récompenser les élèves qui travaillent
. Les variations d’énoncés, s’il y en a, ont déjà eu lieu dans la phase d’apprentissage".

"Plus l’élève s’est entraîné sur les feuilles de travail, plus il s’est préparé à ce qu’il pourra trouver en évaluation selon les termes du contrat de confiance qui en précisent les attendus".
Image :  page de Huffingtonpost.fr sur le passage du Bac en ligne au Danemark.
Déc 2015 PDF
Exposé le 11/12/2015
par Fabien Sommier
EPCC : numérique et séance de questions-réponses
"Les élèves pourraient communiquer à l’enseignant par une voie numérique les points mal compris de la liste de révision avant la séance de questions-réponses. Cela permettrait au professeur de préparer la séance en prenant en compte les points mal compris, le nombre d’élèves qui ont éprouvé des difficultés, les réponses à donner à la classe entière ou à certains élèves".

Déc 2015



« Le décret vise à faire évoluer et à diversifier les modalités de notation et d’évaluation des élèves de l’école primaire et du collège pour éviter une «notation- sanction» à faible valeur pédagogique et privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles. L’évaluation doit aussi permettre de mesurer le degré d’acquisition des connaissances et des compétences ainsi que la progression de l’élève ».
Décret n° 2015-1929 du 31 décembre 2015 relatif à l'évaluation des acquis scolaires des élèves et au livret scolaire, à l'école et au collège.
31 Déc. 2015

Une variante de l'EPCC pour une inspection en confiance
« Depuis quelques années, je mets en œuvre des modalités d'inspection qui s'inspirent de celles de l'évaluation par contrat de confiance des élèves, développées par André Antibi et le groupe national qu'il anime. Cela implique d'inscrire cette rencontre professionnelle particulière entre l'enseignant et l'inspecteur dans le cadre d'un nouveau paradigme fondé sur la confiance. La confiance est absolument nécessaire pour que l'enseignant ose, tente, s'émancipe … pour mieux enrichir sa pratique professionnelle des apports de la recherche et de la formation, pour la donner à voir dans le cadre de son évaluation ».
Une contribution d'Éric Gutkowski, IEN,
membre du Groupe EPCC-DGESCO.

Introduction Article complet
Fév.
2015




Mise en pratique de l'ÉPCC dans l'Académie de  Créteil  (77)
Reportage sur des évaluations en École et Collège à Pontault-Combault (77)
27 Mars 2013 Extrait vidéo en ligne sur    Dailymotion    du JT de FRANCE 2

Mardi 24 Juin 2014 Le MCLCM fait valoir sa démarche
 et ses propositions

Lancement de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves
« Trop d’élèves souffrent aujourd’hui des effets négatifs d’évaluations qui ne prennent en compte que leurs lacunes, qui peuvent les décourager dans leurs apprentissages et les freiner dans leur parcours. Il est nécessaire de construire une véritable politique de l’évaluation des élèves, au service des apprentissages et de la réussite de tous. Une évaluation dont les objectifs, les principes et les modalités doivent être partagés par les élèves, les familles, les enseignants, les équipes pédagogiques et éducatives ».
« Stimuler les élèves au lieu de les décourager »
QUESTIONS d'ÉDUCATION avec E. Davidenkoff





Relevé de conclusions de la réunion du comité scientifique du 11 avril 2014
 Réflexion et débat sur l'évaluation
un travail sur l'EPCC dans le cadre de l'IREM de Toulouse





L'EPCC en
Seine-et-Marne

.
24 Avril 2013
.
Collège Monthéty  Pontault-Combault
.







Conférence sur l'EPCC
à l'attention des
enseignants du
Val de Marne 


18 Janvier 2014
.
Faculté de Droit de Créteil (UPEC)
file:///C:/_MES_SITES_WEB/MCLCM/accueil/sommaire-ancien.html

Conférencier : André Antibi photos



Fenêtres sur l'EPCC
.
réalisées dans le cadre de la MAPIE
Mission Académique Pédagogie Innovation Expérimentation
de l'Académie de Créteil (77-93-94)

.
Un intéressant  panorama

en diaporamas, textes et vidéos
N.B. : l'exposé d'A. Antibi (2008) commence à l'instant 03:14:14

haut de page