ENSEIGNEMENT SCOLAIRE



  Retour



Le Projet de
   Loi   
sur l'École

Un passage sur l'évaluation du travail des élèves (Page 48)

éviter une « notation sanction »,
.
privilégier une « évaluation positive »
.
Les initiatives parlementaires pour que ces objectifs entrent en jeu
Les amendements déposés en Commission par Mathieu Hanotin.
La Lettre ouverte du 18 mars d'André Antibi aux parlementaires



http://www.education.gouv.fr/cid72693/loi-d-orientation-et-de-programmation-pour-la-refondation-de-l-ecole-de-la-republique.html



Le Projet de Loi affiche une volonté d'éviter une
  « notation sanction
» et de privilégier une
 
« évaluation positive » des élèves. Des points à
confirmer pour ouvrir la voie à des progrès

 
Lettre ouverte aux parlementaires 






Contribution d'André Antibi dans la Concertation Nationale « Refondons l'École»






Une  NOTE  qui s'inscrit dans la démarche de l'EPCC que préconise le MCLCM (p.7)






  ADRESSE    DU 14 FÉVRIER 2012 AUX CANDIDATS À LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Un cri d'alarme pour la jeunesse
LA LETTRE : « Éducation nationale :
la constante macabre, ça suffit !
»
« Quinquennat et législature 2012-2017 doivent pouvoir
s'ouvrir sous le signe d'une évaluation plus juste
du travail des élèves et des étudiants
»
 pensez-vous qu’il est essentiel pour notre pays
d’éradiquer ce dysfonctionnement ?

 dans ce cas, envisagez-vous de prendre
des mesures pour atteindre cet objectif ?
(...) POUR LA JEUNESSE ET LA COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE, RÉAGISSEZ !




RÉTROSPECTIVE :   Note de cadrage   du 2 Mai 2011 : Préparation de la rentrée
L'EPCC ... en toile de fond

« Il convient de mettre en place des modalités diversifiées d'évaluation qui permettent un réel « contrôle continu » des élèves. La qualité et la pertinence de l'évaluation, comme levier de réussite des élèves, doivent être l'objet d'un travail de réflexion collective permanent au sein des écoles et des établissements.

L'enseignant veillera particulièrement à ce que les « contrôles » soient annoncés aux élèves et que les points sur lesquels ils porteront aient été travaillés préalablement et soient clairement répertoriés. Il pourra également préciser aux élèves quels items de quelle(s) compétence(s) sont visés par chaque évaluation.

Il est rappelé à ce propos que la notation n'est pas contradictoire avec l'évaluation de compétences. La notation est un élément de l'évaluation mais elle n'a pas vocation à définir un seuil de validation de la compétence ».
La Circulaire n° 2011-071 du 2-5-2011 (NOR : MENE1111098C, DGESCO A3-1), dite Note de cadrage, comporte un alinéa sur " Le suivi en continu des progrès des élèves ".

L'extrait ci-contre amorce une démarche alternative et constitue un encouragement à la mise en place du système d'Évaluation par contrat de confiance (EPCC).

Comme on le sait, le dispositif EPCC comporte un ensemble de clauses  conçues pour garantir une évaluation affranchie de la constante macabre.
" des points  travaillés préalablement  et  clairement répertoriés "
" expliciter les  compétences visées "




  Retour