.


.
ENSEIGNEMENT POST-BAC



  Retour



Assises de l'ESR*
POST-BAC : UNIVERSITÉS (UFR, IUT, ESPÉ, ...) - ÉCOLES - CPGE - STS - ...
* L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LA RECHERCHE

Le Mouvement Contre La Constante Macabre (MCLCM) est associé aux Assises de l'ESR. Le document déposé sur le site http://www.assises-esr.fr présente sa contribution pour le Post-Bac.

Pour une évaluation plus juste dans le Post-Bac
 « PROPOSITIONS et CONTRIBUTIONS pour le POST-BAC »   déposées par Gérard Lauton le 5 Novembre 2012




L'EPCC dans
le Post-Bac
 L’objectif est la suppression d’une part d’échec artificiel (« constante macabre ») dans les contrôles en temps limité, tenant à un champ de révision insuffisamment ciblé en termes de compétences, et à des sujets trop décalés par rapport à ce qui a été parcouru dans la période précédant le contrôle. Le protocole vise à écarter la constante macabre, ainsi que le bachotage et les impasses, en créant une dynamique fructueuse entre apprentissage et évaluation (...). D'où les PROPOSITIONS et CONTRIBUTIONS pour le POST-BAC  (cf. "Assises de l'ESR").




Banque d'exercices pour l'épreuve orale de mathématiques
de la filière MP des concours communs polytechniques
L'élève a 2 exercices à résoudre. Le 1°, sur 8 points, porte sur des notions fondamentales (question de cours ou exercice d'application classique). Avec 120 énoncés, cette  banque   couvre une grande part du programme et permet au candidat de mieux se préparer, en confiance, à l'oral mais aussi à l'écrit. Une démarche inédite dans ce secteur, apparentée à l'EPCC





L'Université est concernée par l'objectif d'une évaluation équitable du travail et des acquis des étudiants. Cela passe par de nouvelles approches conçues pour mieux identifier les compétences attendues. Cela peut faire l'objet d'un contrat clair entre équipe pédagogique et étudiants sur les objectifs de l'épreuve en temps limité. La modalité d'une cible de révision est déjà en pratique dans divers cursus. À l'UPEC, Gérard Lauton est chargé d'une mission de pilotage et suivi de l'expérimentation de l'EPCC.



  Retour